Canada,  Colombie-Britannique

Road Trip en Colombie-Britannique

L’ouest canadien me faisait rêver depuis longtemps : ses lacs d’une couleur unique grâce à l’eau qui vient des glaciers comme ceux de Peyto, de Morraine… Mais en préparant mes 3 semaines de voyage, je me suis vite rendue compte que beaucoup de gens partent de Vancouver pour rejoindre la province de l’Alberta où se trouve les endroits cités plus haut avec des villes étapes en Colombie Britannique sans vraiment s’y arrêter.

Après réflexions, j’ai pris la décision de me concentrer sur la Colombie-Britannique pour mon voyage de 2019. Il faut faire des choix et un voyage ne suffit pas dans chaque province. Lors de mon premier voyage au Canada en 2016, j’avais croisé un couple qui était déjà venu 9 fois au Canada et ils n’avaient pas l’intention de s’arrêter là. Je crois que suis leur voie avec déjà 4 voyages et 5 provinces visitées.

Je ne voulais pas bâcler mon temps en Colombie-Britannique ni celui que j’aurais fait en Alberta en allant trop vite. Et bouger quasiment tous les jours ne m’intéressent pas, je veux profiter un peu de chaque endroit. Et étant seule conductrice, il n’est pas non plus raisonnable d’enchaîner les étapes. Donc pour l’Alberta ce sera pour une autre fois et en plus il faut économiser un peu plus car cette province a la réputation d’être très cher.

Me voilà donc partie pour 3 semaines en Colombie-Britannique :

Voici mes étapes :

Jour 1 à 4 : Vancouver ( Articles : Jour 1, jour 2, Vancouver : l’Hollywood du Nord, Jour 3, Jour 4, Street art à Vancouver…)
Jour 5 à 7 : Vancouver Island
Jour 8 et 9 : Whistler (Activité : Vallea Lumina)
Jour 10 : Cache Creek
Jour 11 à 13 : Wells Gray Provincial Parc
Jour 14 : Kamloops – Street Art
Jour 15 à 18 : Revelstoke (Parcs Nationaux de Reveltsoke et des Glaciers)
Jour 19 : Kelowna
Jour 20 : Hope
Jour 21 : Départ

Voilà un aperçu sur la carte de mon parcours. Ce n’est pas grand chose par rapport à l’immensité de cette province.

BUDGET

Avion aller/retour avec Air Canada : 570€

Je compare toujours avec les autres compagnies dont Air Transat et au final Air Canada est toujours moins cher. En tout cas, c’est toujours le cas depuis 4 ans que je pars. 

Hébergements : pour 3 semaines, j’ai payé en moyenne 43€ par nuit en alternant motel et airbnb. 

Location de voiture : 434.38€ pour être très précise pour 3 semaines. J’ai réservé en janvier pour fin août. Pour 3 semaines, ce n’est pas cher. J’ai eu la chance d’être surclassée et d’avoir un modèle au-dessus. J’avais pris une citadine et je suis repartie avec un SUV ce qui s’est avéré pratique pour la montagne. Cette fois-ci, j’ai loué la voiture chez Avis mais à mon retour j’ai reçu une facture de 100€ de plus sans explications et je n’ai jamais eu de retour suite à mes mails pour en savoir plus. C’est ma 2ème mauvaise expérience avec cette compagnie. Je ne ferai pas 3 fois la même erreur car ils se font un malin plaisir à ajouter des frais après le voyage.

Bon plan vancouver et alentours

A Vancouver comme dans beaucoup de grandes villes, il y a de nombreuses choses à voir et à faire et ce n’est pas donné en général.

Quand je pars, je cherche des sites avec des réductions dans la région où je vais.

Et en faisant mes recherches, j’ai trouvé le site Vancouver Attractions qui vous permet d’acheter vos tickets à l’avance et d’économiser jusqu’à 35% sur tout. Une belle aubaine ! J’avais acheté à l’époque 5 visites : Capilano bridge, Dr. Sun Yat-Sen Classical Chinese Garden, Grouse mountain, Vancouver Look Out, le musée d’anthropologie et le Sea Sky to Gondola qui se trouve non loin de Whistler.

Ce dernier a été victime de vandalisme quelques mois avant mon voyage et a été fermé pendant plusieurs mois pour travaux mais j’ai été remboursée sans aucun problème par le site.

Toutes ces réservations m’ont coûté 141$ alors que normalement j’en avais pour 211$ en prenant les billets individuels sur place ou sur internet donc n’hésitez pas!

Je n’ai pas trouvé beaucoup de différences entre l’Est et l’Ouest à part que l’Ouest est beaucoup plus américanisé que l’Est. Vancouver en est un bon exemple. J’ai beaucoup aimé la ville mais j’ai aussi aimé la quitter car je me sentais un peu trop submergée par elle et quand je suis arrivée à Victoria sur l’île de Vancouver qui était mon étape suivante m’a fait du bien.

La seule chose qui m’a surprise c’est qu’autant l’Est du Québec pratique les 2 langues officielles : français et anglais autant ce n’est pas le cas à l’Ouest. Impossible de trouver la traduction en français dans les lieux visités ou un flyer très succinct. Ce n’est qu’à Revelstoke vers la fin de mon voyage que j’ai eu l’agréable surprise de voir du français. Tout va bien je parle anglais mais parfois se reposer le cerveau avec un peu de français aurait fait du bien.

Pour le reste, on est bien au Canada. Vous pouvez d’ailleurs lire mon article qui vous donne 20 conseils pour voyager là-bas.

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

BC