Canada,  Colombie-Britannique

Whistler

Whistler est la station qu’affectionnent les habitants de Vancouver. On y accède en voiture en prenant la Sea to Sky Highway qui est une route magnifique. Le parcours en voiture fait parti intégrante de Whistler. J’y ai dédié un article si vous souhaitez le lire. Été comme hiver, vous trouverez différentes activités pour tous les âges : skis, luges, bobsleigh, rando en vélo, tyrolienne, randos…  Les jeux Olympiques d’hiver de 2010 se sont passés ici, ce qui a donné une plus grande renommée à la ville.

La ville tient son nom des marmottes à cause de leurs sifflements. Je ne les ai pas entendues mais j’ai pu en voir de nombreuses.

Je ne pensais pas prendre autant de temps sur la route pour arriver à Whistler, non pas à cause du temps de route mais à cause des nombreux arrêts que j’ai fait tellement c’était beau. Du coup, je suis arrivée vers 17h. J’ai donc principalement fait un tour au village puis je suis allée à Vallea Lumina pour la soirée. La vraie grande journée de découverte sera le lendemain.

Cloudraker Skybridge

Aujourd’hui, ce sera une journée dans la montagne. Pour cela : j’ai pris de la hauteur en prenant une première télécabine jusqu’au sommet de Whistler. En haut, les anneaux olympiques vous accueillent et j’ai aussi eu la chance d’avoir une marmotte juste derrière qui était posée détendue sur une pierre. La première marmotte de la journée et beaucoup d’autres par la suite. C’est le marmotte day je vous préviens.

Une fois arrivée en haut, il faut cette fois-ci prendre un télésiège pour atteindre le tout dernier sommet pour atteindre le pont suspendu Cloudraker Skybridge. Ce pont est long de 130 mètres et une fois là-haut on est à 2 182 mètres au-dessus de la mer. 

Ces premières étapes ont été fortes en émotions pour ma part : première fois en télésiège. Je n’ai pas le vertige mais je n’étais pas à l’aise dedans. Je pensais déjà à la descente alors que je n’étais pas en haut.

Une fois survécu à cette montée, il faut traverser le fameux pont suspendu. C’est une superbe expérience et la vue est à couper le souffle. C’est très impressionnant car le pont bouge avec le vent mais aussi avec les gens qui marchent dessus. Au bout du pont, vous attend une plateforme (Raven’s eye) où vous pourrez admirer la vue sur les montagnes environnantes.

Pour ceux qui le souhaitent, il existe différents sentiers pour faire de la randonnée même si l’attraction principale c’est ce pont (ouvert qu’en été).

Mais ce n’est pas tout, il y a un aussi un Inukshuk géant qui trône en haut de la montagne. L’inukshuk est un amoncellement de pierres qui ressemble à une forme humaine. Il a été installé pour les J.O. Il existe différentes théories sur leurs origines dont le fait qu’ils servaient à repérer les endroits où passaient les caribous. Les chasseurs se cachaient derrière pendant la chasse. Il est aujourd’hui un symbole d’amitié, d’hospitalité, d’esprit d’équipe. D’où son utilisation pour les J.O.

Peak 2 Peak

Puis, je suis redescendue en télésiège pour rejoindre le Peak 2 Peak. Ces télécabines vous permettent de relier les deux sommets des montagnes de Whistler et Blackcomb.

Ce sont les plus hautes mais sont aussi les plus longues du monde. Une longueur totale de 4,4 km, une portée de câble record de 3 024 m et une distance maximale au sol de 436 m. Impressionnant !

 J’ai eu la chance de monter avec un guide de montagne de la station. Nous n’étions que 2 (alors qu’on peut être jusqu’à 28 dedans) et j’ai eu droit à des explications sur les différents points de vue pendant le trajet qui dure un peu plus de 10mn. Il était tellement passionné et passionnant que je n’ai pas eu l’occasion de prendre plus de 4 photos. Je pensais en profiter pour en reprendre au retour mais impossible car le Peak 2 Peak a été fermé pour cause d’orage.

Il y a certaines cabines dont le sol est vitré sur une partie pour que l’on puisse voir le paysage si cela vous intéresse. Il y a bien entendu beaucoup plus de monde qui attend ce type de cabines et elles ne sont pas nombreuses.

Une fois arrivée du côté de Blackcomb, Différents sentiers avec différents niveaux qui vous attendent. J’en ai profité pour randonner un peu et j’ai pu encore une fois voir pas mal de marmottes. J’ai été surprise tout au long de la journée de voir qu’elles restaient très proches des hommes sans s’en soucier.

 

Si vous faites le sentier Alpine Loop qui est très facile, vous tomberez sur une partie rocheuse. Si vous entendez des petits sifflements cela veut dire que des pikas ne sont pas loin. Je vous invite à rester et à attendre pour les observer. Ils sont très rapides, furtifs et s’enfuient au moindre bruit donc posez-vous et attendez patiemment.

Après avoir crapahuté toute la journée, j’ai décidé de redescendre malheureusement un orage grondait plus bas donc tous les télécabines ont été stoppées et nous avons été bloqué une bonne heure en haut de la montagne. Cela m’a permis une petite pause bien méritée autour d’un verre en attendant l’autorisation de repartir. Et c’était plutôt beau de voir cet orage de loin.

Après une longue journée, j’ai apprécié retourner dans mon hôtel. J’ai séjourné au Executive inn en plein centre de la station de Whistler. J’avais réussi à avoir une super promo en janvier pour septembre et en plus avec mon grade Genius j’ai eu encore une réduction supplémentaire. L’hôtel était propre, le personnel accueillant et aidant. Ma chambre parfaite. Je n’ai rien regretté de cet hôtel d’autant qu’une fois la voiture garée tout était accessible à pied pour le reste du séjour. En plus, la chambre était équipée de kitchenette ce qui permet d’éviter de se ruiner dans les restaurants du village. 

Penser à faire vos courses avant car les supérettes sont chers. Pour ce qui est du parking, je pouvais me garer au sous-sol de l’hôtel mais le prix est abusé je trouve : 30$ la nuit . Le moins cher si vous avez un hôtel dans le village consiste de déposer vos affaires à la réception et à partir vous garer sur un des parkings autour où cela coûte entre 5 et 10$ la journée. Bien entendu des hôtels de plus haut standing vous offriront sans le doute la place gratuite.

Tout est assez cher comme dans beaucoup de stations de montagne donc le pleins de courses et d’essence sont à faire avant si vous avez un budget serré d’autant que l’accès à la montagne coûte 70$ la journée. Pour deux jours, c’est 85$. Les prix pour plusieurs personnes explosent bien entendus. Mais cela nous donne quand même accès tout. Pour consulter les prix, c’est ici.

Pour en savoir plus : 

Le site de la ville de Whistler
Le site de Whistler Blackcomb et toutes ses activités

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

whistler

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *