Canada,  Colombie-Britannique

Vancouver – jour 1

Mon voyage commence à Vancouver où après 9h d’avion je suis heureuse d’arriver. En plus, je trouve l’aéroport magnifique et il n’aura fallu que 15-20mn max entre le moment où je suis descendue et le moment où j’ai quitté l’aéroport. Le passage à la douane c’est fait en 5mn chrono. J’étais étonnée et à peine j’avais passé la douane que je voyais déjà mon sac à dos sur le tapis roulant. Mais que fait l’aéroport de Roissy où il faut un temps monstre…

Bref, me voilà arrivée sur les terres de mon Canada tant aimé. Je récupère ma voiture de location où j’ai la chance d’être surclassé. J’ai cette chance tous les ans et en plus je ne prends jamais la même agence de location car je vais au moins cher. Je récupère un SUV qui pour faire des longs trajets va s’avérer très appréciable surtout que j’avais prévu une voiture compacte à l’origine.

Pour pallier au décalage horaire de 9h qui est plutôt brutal, je commence ma visite de Vancouver à peine arrivée par le musée d’anthropologie qui se trouve sur le campus de l’université. J’aime en apprendre plus sur le peuple amérindiens qui habitent les provinces que je visite donc c’est une visite que j’attendais avec impatience.

On apprend ici que les amérindiens de cette région sont plutôt sédentaires et qu’ils vivent notamment grâce à l’océan. Il y a 3 groupes distincts dans l’Ouest du Canada : Les Haida, les Salish et les Kwakwaka’wakw dans lesquelles se trouvent de nombreuses tribus.

Ce musée vous embarque dans cette culture avec ses totems mais aussi ses nombreuses collections d’art et d’artisanat sans oublier ses masques, ses sculptures…

Et le chef d’œuvre du musée est l’œuvre de Bill Reid intitulé « Le Corbeau et les premiers humains » qui représente le mythe de la création de la culture Haïda. La légende dit qu’un corbeau a libéré les premiers hommes d’un coquillage. Cette sculpture en cèdre jaune est magnifique.

Comme partout au Canada, les amérindiens ont malheureusement été maltraités par les Européens quand ils sont arrivés sur leurs terres. Ils souffrent encore de cela aujourd’hui. C’est une chose que j’avais apprise il y a 4 ans lors de mon premier voyage et où que vous alliez au Canada et si vous vous intéressés à cette culture vous apprendrez que les amérindiens ont été envoyés dans des réserves, qu’on a tout fait pour leur faire oublier/renier leur culture et leurs croyances… Les enfants étaient séparés de leurs familles, on les envoyait dans des pensionnats pour éteindre leur culture. Beaucoup sont traumatisés encore aujourd’hui. Et le dernier pensionnat a fermé en 1990 !!! C’est hier quand on y pense.

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car ce n’est pas le lieu mais il me semble important lors d’un voyage au Canada de s’imprégner de sa culture et de son passé pour mieux comprendre le pays. Et ce type de musée qui nous permet d’en apprendre plus est indispensable lors d’un voyage.

La salle des totems est splendide, on en retrouve aussi des couchés dans une autre salle…  Et puis, vous pouvez aussi visiter le terrain autour sur lequel sont reconstituées deux maisons du peuple Haïda.

Une fois la visite du musée faite, je me suis rendue sur une plage où je me suis un peu posée car la journée était longue. J’ai fait 2 arrêts pour être précise ; un à Spanish Beach où l’esquisse des premiers buildings est apparue et un à Jericho Pier. J’ai pris le temps de me promener à ces deux endroits, de longer la plage…

Vancouver est très bien placée. Il y en a pour tous les goûts : océan et plage, montagne et randonnée sans oublier la ville bien entendu. Je comprends pourquoi elle fait partie quasi chaque année des villes où il fait bon vivre dans le monde.

Après avoir pris le temps de marcher et de profiter un peu de la plage, j’ai pris la route vers mon hébergement où j’avais une heure de route. Rouler dans la ville vous donne déjà un aperçu de ce qui vous attend les prochains jours et ça permet aussi de sentir l’ambiance. J’ai commencé mon périple la dernière semaine avant la rentrée de septembre et on sentait que tout le monde voulait encore profiter des derniers instants. En plus, le temps était ensoleillé et il faisait chaud.

Arrivée et installée dans mon airbnb, je prends enfin le temps de dormir après une très longue journée. Je suis épuisée de ce premier jour et une bonne nuit de sommeil me fera le plus grand bien. Il est à peine 20h à Vancouver mais 5h du matin à Paris.

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

vancouverJ1

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *