Canada,  Nouvelle-Ecosse

Halifax en Nouvelle-Ecosse

 

Halifax était ma première étape de mon road trip dans les Provinces maritimes. Si vous voulez en savoir plus sur ce road trip, cliquez ici.

Mon airbnb se trouve à proximité du port d’Halifax ce qui me permet de partir à pied découvrir la ville sans perdre de temps dans les transports car je ne vais passer qu’une journée pour visiter la ville.

Tout commence donc par le front de mer qui est un incontournable de la ville. Vous pouvez vous y promener et y faire des pauses sucrées, pauses repas et simplement vous installez pour profiter de l’air de la mer. La mer a un impact important pour la ville car elle l’un des plus grands ports de pêche du monde. Les amérindiens Micmacs qui vivaient là à l’époque avaient appelé la ville Chebucto qui veut dire « le plus grand port ».

Le musée maritime de l’Atlantique

 

Ma promenade est un peu écourtée par la pluie qui se fait plus importante, je pars visiter le musée maritime dans lequel on y retrouve l’histoire maritime de l’Atlantique du Canada, de magnifiques maquettes, l’histoire l’explosion d’Halifax, etc.  Lors de la première guerre mondiale, une explosion a eu lieu dans le port entre deux bateaux. Un bateau norvégien « Imo » a heurté un bateau français « Mont-Blanc » qui transportait des munitions ce qui a causé plus de 2000 morts et 3000 blessés, cela a détruit plus de 3000 immeubles… Un événement qui a marqué la ville.

Il y a aussi une expo dédiée au naufrage du Titanic car l’effort de recherche a été coordonné à Halifax à l’époque. 150 corps sur les 328 retrouvés ont été enterrés à Halifax dans 3 cimetières différents. Pour la petite histoire, il y a une tombe au nom de Jack Dawson dans l’un d’eux mais non ce n’est pas en lien avec le personnage de James Cameron.

Ce qui m’a le plus marqué dans cette exposition c’est l’affiche qui annonçait la date du retour du Titanic avec le prix des billets car on sait que ce retour n’a jamais eu lieu.
Vous y trouverez aussi des meubles, des pilastres du grand escalier et une paire de souliers d’enfant. Pour dissuader les chercheurs de souvenirs, tous les vêtements ont été brûlés. Mais un sergent de police qui avait la responsabilité de garder les corps et les biens des victimes a été ému en voyant une paire de souliers et a décidé de les garder car personne ne les a réclamés. Six ans après le naufrage, il a pris sa retraite et a décidé de les rendre à la ville d’Halifax et d’en faire don au musée. C’est émouvant de passer devant tous ces vestiges.

Je vous encourage à aller visiter ce musée car il est autant ludique qu’intéressant. Les enfants seront émerveillés devant les bateaux, les maquettes…. Et les grands apprécieront tout autant. Je me suis surprise à y passer beaucoup de temps et à être happée par les différentes histoires qui sont retracées.

Mon billet pour le musée m’a aussi permise d’aller au Sea Dome qui était à quelques mètres. C’était magique. On se retrouve sous un dôme avec une vue à 360°, un casque sur les oreilles pour voir la diffusion 2 films. Le premier nous transporte dans une histoire vrai concernant 2 baleines : Deliah et Calvin et le second concerne la légende du Bluenose. A ne pas manquer.

 

Je continue ma visite en remontant vers la citadelle. Remonter c’est le bon mot car la ville est vallonnée et la citadelle se trouve tout en haut.

Des visites sont faites en français donc j’en profite car l’une d’elle a commencé il y a peu de temps. J’ai la chance de me retrouver avec un couple dont le mari est guide touristique à Québec donc j’ai droit à des parallèles entre les deux villes.

La visite est très intéressante et ludique. La citadelle veille sur le port de la ville depuis le 18ème siècle, elle a été reconstruite à 4 reprises pour protéger l’empire britannique de ses ennemis. Elle a évolué au fil du temps et a vu des améliorations défensives se greffer au fil du temps. J’ai eu la chance d’assister aux coups de canons et démonstration du maniement des fusils. Cœur fragile s’abstenir car le son est fort et impressionnant.

Vous y apprendrez comment s’organisait la vie à l’intérieur de la citadelle. Casernes, ateliers, salle de gardes, dépôts des munitions et musées vous y attendent.

Les visites du musée et de la citadelle m’ont pris plus de temps que je ne le pensais. J’ai passé plus de 2h dans chacun des lieux. Ce sont deux visites qui m’ont vraiment plu, je n’ai pas vu le temps passer.

 

Une fois la visite terminée de la citadelle et un repas avalé très tardivement, j’ai repris la direction du port et j’ai pris le ferry pour Dartmouth pour aller à la chasse au street-art. J’ai dédié un article complet sur le sujet. Pour le voir, cliquez ici

Promenade dans la ville

 

Je vous propose quelques photos de la ville. Comme beaucoup de villes canadiennes c’est un mélange d’architecture.

 

En une journée, je n’ai réussi qu’à visiter ces points de la ville mais je suis sûre qu’elle a beaucoup plus offrir.

En quittant Halifax le lendemain, je pars voir Peggy’s cove qui est un village de pêcheur avec son phare qui est l’un des plus photographié du Canada. Pour lire l’article, c’est ici.

Fisherman's Cove

 

Je suis allée à Fisherman’s Cove qui se trouve pas loin au sud de Dartmouth où il y a aussi un village de pêcheur mais j’ai été déçue par le lieu qui au final n’est fait que pour les touristes avec ses quelques maisons colorées dans lesquels se trouvent des magasins. Je n’ai pas accroché du tout. Personnellement, je ne vous le conseille pas. Un détour pour rien à mon goût même si c’est mignon.

 

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Halifax en Nouvelle-Ecosse

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *