Ecosse,  Europe

Une journée à Edimbourg

Le château

La ville d’Edimbourg est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est dominée par son château qui est un incontournable. Il trône sur un mont volcanique et a connu de nombreuses batailles.

Le château devint aussi une base militaire et a accueilli une prison pour les prisonniers de guerre.

Nous commençons d’ailleurs par aller le visiter dans l’espoir qu’il n’y ait pas trop de monde à l’ouverture. Et la foule était raisonnable même si ça n’a pas duré très longtemps.

Nous avons eu la chance de voir une parade à notre arrivée au château. Il partait du château et descendait la Royal Mile. Kilts et cornemuses pour commencer notre séjour : le cliché de l’Ecosse mais tellement agréable. On est dans l’ambiance.

Une fois sur l’esplanade avant d’entrer dans le château, vous pouvez déjà profiter de la vue sur les toits de la ville.

En vous promenant dans le château, vous pourrez aussi avoir différents points d’observations de la ville.

Dans l’enceinte du château, vous pouvez profiter de différentes expositions : la chambre de la couronne, le mémorial national d’Ecosse de la guerre, la prison de guerre, la chapelle St Marguerite, la salle du palais… 

Si vous y allez en dehors du dimanche, vous aurez aussi la chance de pouvoir assister au coup de canon de 13h.

Le cimetière de Greyfriars

En repartant du château, nous avons pris une ruelle à droite. Nous avons traversé quelques rues et nous sommes arrivés au cimetière gothique de Greyfriars. 

Ce cimetière est réputé pour être le plus hanté du monde et pourtant je l’ai trouvé très paisible et agréable. Je n’y mettrai peut-être pas les pieds en pleine nuit non plus.

Quelques histoires le concernant :

Furent emmenés environ 1200 prisonniers des Covenenters qui y ont vécu dans des conditions plus que précaires. Beaucoup sont morts et les 257 survivants furent envoyés à l’étranger en tant qu’esclaves ou furent exécutés. Certains ont acquis leur liberté en prêtant allégeance au roi. 

Le représentant de Charles II, George MacKenzie, y a été enterré alors qu’il a persécuté plus de 18 000 personnes. Il fut enterré là où il avait laissé agoniser les rebelles. Son fantôme hanterait les lieux.

Si vous trouvez des tombent protégées par des grilles, l’explication vient du fait que dans les années 1800, un trafic de cadavres a eu lieu. Ils étaient revendus aux étudiants en médecine. Les familles ont alors décidé de protéger les tombes grâce à des grilles.

C’est un cimetière avec beaucoup d’histoires mais celle qui fait fondre le cœur des touristes est celle de Bobby. C’est le chien d’un veilleur de nuit qui travaillait là en 1758. Ce veilleur est décédé et fut enterré dans le cimetière. Son chien Bobby est resté 14 ans sur la tombe de son maître. Il fut à son tour enterré à proximité de son maître. Une statue en son honneur est érigé à côté. Beaucoup de gens font des photos devant et touche la statue…superstition de porte bonheur comme dans beaucoup de villes. Cette histoire a inspiré livres et films.

Au-delà ce ces histoires, je vous assure que la visite y est intéressante et agréable si vous décidez d’y aller.

National Museum of Scotland

En face de la statue de Bobby se trouve le National Museum of Scotland. Ce musée est gratuit et dispose de nombreuses galeries différentes : science, archéologie, histoire naturelle, technologie, Egypte antique… toute la famille y trouvera son compte. Et s’il pleut c’est une super option, ce fut le cas pour nous. On peut même y voir la première brebis clonée : Dolly. Perso, ça me fait plutôt flipper de voir l’Homme jouer avec la nature.

De plus l’architecture des lieux est splendide.

DSC_0293

Le moment Harry Potter...

Non loin du musée se trouve le café Elephant House où furent écrites les premières lignes de Harry Potter par JK Rowling. Il est dur de le rater car de nombreuses personnes s’y arrêtent. Les empreintes de l’auteure sont d’ailleurs gravées sur le parvis des City Chambers.

Côté Harry Potter, il parait que beaucoup de lieux ont inspiré JK Rowling : Victoria Street aurait inspiré le chemin de traverse, une pierre tombale au nom de Thomas Riddell dans le cimetière de Greyfiars aurait inspiré Lord Voldemort et d’autres noms aurait inspiré d’autres personnages… Et pour les grands fans, il y a un magasin dédié : The Boy Wizard qui se trouve sur Victoria Street.

L’Ecosse en général est un pays où beaucoup de films ou séries sont tournés. Vous pouvez retrouver des infos à ce sujet sur le site de l’office du tourisme du pays. Tout au long de notre voyage, on passera par des lieux de tournage.

Calton Hill

Si vous souhaitez avoir une autre vue sur la ville, il vous faudra aller à Calton Hill. C’est une colline sur laquelle vous trouverez différents monuments : le monument national en hommage aux morts des guerres napoléoniennes, l’observatoire de la ville, le Nelson Monument érigé après sa victoire à la Bataille de Trafalgar.

Pour y accéder, il vous faudra grimper mais une fois en haut, la vue sur la ville est imprenable.

Les rues d'Edimbourg

Et bien entendu, arpenter les rues commerçantes ou non de la ville est super agréable. Vous y trouverez de nombreux passages dans lesquels je vous encourage à aller car vous pourrez faire de belles découvertes.

Par contre, éviter les gens qui se trouvent dans les rues avec une chouette en main dans le centre-ville. Ils jouent sur la corde Harry Potter et je doute que ces animaux soient ravis de passer de mains en mains, de rester des heures comme ça dans les rues. On n’est pas en Thaïlande où les éléphants sont maltraités mais pensons à la condition animale.

Dean Village

La récompense de fin de journée est un moment de verdure : direction Dean Village. Un quartier qui se trouve en bordure de la rivière Water of Leith. A proximité du centre-ville et pourtant vous aurez l’impression d’être ailleurs. Autrefois, ce village était une zone de meunerie qui comptait 11 moulins fonctionnant grâce à la rivière. Vous pouvez vous promener dans le village, le cimetière (où a été tourné une scène d’Avengers) mais aussi vous promener le long de la rivière. C’est un moment hors du temps, un havre de paix alors que nous sommes si proche de l’effervescence d’Edimbourg.

Je ne suis restée qu’une journée à Edimbourg. Bien entendu, il y avait beaucoup plus à voir mais le temps était court. C’est le genre de ville où je pourrais y retourner avec plaisir. Tout comme le pays d’ailleurs. Ce fut un coup de cœur.

Je vous prépare de nouveaux articles. Edimbourg ne fut que la première ville visitée sur un road trip de 8 jours. A suivre…

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

une journée à Edimbourg

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *