Canada,  Nouveau-Brunswick

Road trip au Nouveau-Brunswick

Le Rivage Acadien : de Shédiac à Miramichi

J’ai commencé ce road trip au Nouveau-Brunswick (NB) en arrivant de l’île du Prince Edouard en empruntant le pont de la confédération qui traverse le détroit de Northumberland sur la côte est du Canada. Avec ses 12,9 km, c’est le plus long pont au-dessus d’une étendue maritime prise par les glaces dans le monde. 

J’ai séjourné 3 jours à Rexton qui se trouve à proximité de la dune de Bouctouche et du parc de Kouchibouguac.

En arrivant au Nouveau-Brunswick, il y a un arrêt incontournable à faire c’est d’aller voir le homard géant à Shédiac. En effet, les provinces maritimes sont réputées pour leurs homards et une sculpture géante vous attend pour une photo.

Pour la petite histoire, je suis phobique des crabes et homards…oui ok c’est une peur un peu ridicule mais que voulez-vous ça ne se contrôle pas. J’ai été pincée quand j’étais petite par un crabe grâce à quelqu’un qui trouvait drôle de s’amuser avec lui et de le mettre devant moi.

Depuis ce jour, j’ai peur. Vous me direz que ce n’est pas grave car on n’en croise pas tous les jours. Mais je contourne les rayons poissonneries, je suis sur le qui-vive quand je vais à la plage et je ne peux même pas les voir morts dans mon assiette (une résurrection est si vite arrivée lol).

Bref, ce voyage m’a quand même permis de goûter au homard et plus particulièrement à une guédille. Une quoi ? C’est tout simplement un sandwich. N’avoir que la chair dans un sandwich ça me va. Avoir la bête au complet dans mon assiette n’aurait pas été possible.

La dune de Bouctouche

En remontant vers mon hébergement à Rexton, je me suis arrêtée pour une promenade à la dune de Bouctouche.  Cette dune s’étend sur 12km. Vous pouvez vous y promener sur un chemin en bois mais aussi vous promener le long de la plage, y observer des oiseaux…

Lorsque j’y étais, le temps était gris mais cela donnait encore plus de cachet au lieu. J’aime quand le ciel a du caractère.

Le Parc National de Kouchibouguac

Un nom qui intrigue : cela vient de la langue micmac et cela veut dire « rivière aux longues marées ». Les mimacs sont un peuple amérindien qui vit dans cette région. Le parc offre de nombreuses possibilités de sentiers. J’y ai fait quelques boucles et je me suis attardée à la passerelle de la plage Kellys.

Puis direction Rexton pour mon airbnb. Je suis tombée sur un couple adorable, William et Vivianne, qui m’ont fait sentir comme à la maison. Après plus de 10 jours sur les routes ça fait du bien de faire une belle rencontre.

Le lendemain, j’avais prévu d’aller visiter un incontournable… que j’ai dû contourner car malheureusement c’était fermé : les inconvénients du voyage hors saison. J’ai décidé de me poser un peu dans ma chambre, de lire un livre. Leur lit est le plus confortable au monde : j’en rêve encore.

Déçus pour moi, William et Vivanne ont passé quelques coups de fil et ils m’ont proposé d’aller visiter la première église catholique construite en forme de tipi qui se trouve sur une réserve amérindienne non loin de chez eux. Et la cerise sur le gâteau c’était d’être accompagnée d’un des chefs de la réserve et de William. C’était un moment unique et tellement inattendu. C’est pour ça que j’aime dormir chez l’habitant : non seulement on fait de belles rencontres mais on peut aussi être surpris dans notre voyage.

Une fois la visite terminée, le mari m’a donné des indications pour aller visiter un bord de mer où je retrouverais  les paysages de peintures se trouvant chez eux.

Une belle journée non prévue et parfaite car la fatigue s’installait à force de voyager et de rouler seule. Et cette parenthèse fut enchantée. A chaque fois, quand j’ai besoin de break dans mes longs voyages au Canada, il se passe un évènement qui fait que j’ai toujours une journée ou soirée qui me fait sentir en famille. Deux ans auparavant lors de mon premier voyage, j’ai eu la chance de dormir chez une maman et sa fille. J’étais aussi fatiguée et étant la seule à dormir ce soir-là dans leur bnb elles m’ont invité à manger à leur table. Un bon moment autour d’un bon repas et ensuite on a regardé un match de hockey ensemble à la tv. Je me suis sentie à la maison pendant cette soirée.

Mon départ de Rexton a sonné après 3 nuits passées chez mes hôtes.

Je prends la route vers la pointe Nord de la région en direction de Tracadie Sheila pour aller visiter Caraquet, les îles Lamèque et Miscou.

Mais avant, sous les conseils de William et Vivianne, je m’arrête au « Metepenagiag Heritage Park » près de Miramichi pour en apprendre plus sur les Micmacs. Le musée est très beau et les extérieurs aussi. Si vous êtes intéressés par la culture amérindienne je vous invite à y faire un tour si vous passez dans le coin.

La pointe Est du rivage acadien

En remontant vers Caraquet, je me suis arrêtée sur l’île aux foins où j’ai pu voir un beau phare aux couleurs de l’Acadie (2 premières photos ci-dessous).

Arrivée à Caraquet, je profite un peu de marcher le long du port et de faire une pause fromage dans une fromagerie car le fromage c’est la vie ! J’avoue que le fromage français me manque beaucoup en voyage. Le Canada importe du fromage mais le prix est exorbitant. Mais rien n’empêche de goûter les bons fromages canadiens.

Le lendemain, je me dirige vers Shippagan se trouvant sur la pointe Est du Nouveau-Brunswick où vous pouvez aussi voir un phare aux couleurs de l’Acadie qui se trouve à côté de l’aquarium de Shippagan si vous ne vous arrêter pas à l’île aux foins mentionnée plus haut. Puis, j’ai pris la route vers l’île de Lamèque où je fais mon premier arrêt pour y visiter l’église Sainte-Cécile aussi connue sous le nom de l’église bonbon. Cette église est atypique car en 1968 le père de l’époque a tout repeint avec l’aide de deux étudiants. Et on peut dire qu’il a été « psychédéliquement » inspiré. L’église vaut le détour.

J’ai ensuite pris la route vers l’île de Miscou jusqu’à son phare. J’ai fait quelques sentiers avec des tourbières et plages à proximité. Et j’ai même eu la chance de tomber sur un sapin de Noël fait de caisses de pêche

Suite à cela, je suis partie vers Moncton et la baie de Fundy.

Je vous invite à lire mes articles sur le street art à Moncton et sur Fundy et ses alentours.

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Roadtrip NB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *