Canada,  Nouveau-Brunswick

La baie de Fundy

Le plus grand incontournable du Nouveau Brunswick c’est la baie de Fundy et ses Hopewell Rocks.

C’est dans cette région les marées font parties des plus hautes marées du monde. Et je peux vous assurer que cela vaut vraiment le coup d’aller voir ce spectacle de la nature unique au monde.

Le parc des rochers de Hopewell Rocks vous permet d’aller marcher sur les fonds marins à marée basse au milieu des rochers sculptés par la mer depuis des milliers d’années.

Le parc vous accueille avec un centre d’interprétation où vous pourrez en apprendre plus sur les marées, la baie de Fundy, les animaux qui y vivent…

Pour accéder aux Hopewell Rocks, vous avez deux possibilités : y aller en marchant sur un sentier  le long de la baie ou prendre une navette qui vous amènera à destination pour 2$ l’aller simple. Le sentier est vraiment agréable et vous offre des points de vue tout du long.

Une fois arrivée, l’Anse aux escaliers qui vous donne l’accès jusqu’à la plage et ses fond marins, la vue est spectaculaire. Vous voyez ces rochers énormes sculptées avec des formes bien distinctes. On peut s’amuser à chercher des formes comme si vous regardez les nuages défilées. D’ailleurs certains rochers ont déjà des noms : l’arche des amoureux, les rochers en pots de fleurs, la belle-mère…

En parlant des rochers en pots de fleurs, c’est magnifique de voir comme la nature est belle et voir des arbres sur ces rochers c’est impressionnant. 

Je suis arrivée 30mn après l’ouverture et le parc était déjà plein. De nombreux cars et leurs touristes avaient déjà pris possession des lieux sans oublier les autres touristes comme moi qui avaient prévus d’arriver tôt. Vous êtes de toute façon dépendant des horaires des marées donc renseignez-vous bien avant d’y aller. Le site du parc est très complet et il vous donne les tables des marées.

Le réflexe des gens en arrivant en bas des marches est de continuer tout droit donc je suis allée à gauche. Je ne suis pas asociale mais je ne suis pas fan de la foule.

Il n’y avait presque personne donc cette partie était très agréable. Comme ça une fois que j’avais fait ma balade sur cette partie, la foule était disséminée  tout le long de la plage ce qui rend la promenade plus sympa.

C’est génial de marcher sur le fond, d’y observer les falaises, les rochers mais aussi de rentrer dans des grottes. Je vous conseille d’y aller avec de bonnes chaussures si vous ne voulez pas être recouvert de boue ou glisser sur les algues.

Au fur et à mesure de ma visite, l’eau remonte doucement. Arrivée vers la fin de la plage, des personnes du parc faisaient repartir les gens vers les escaliers pour ne pas être coincés marée montante.

Me revoilà déjà en train de remonter, je n’ai pas vu le temps passé grâce à ce lieu magique. Je remonte les escaliers pour voir l’eau reprendre possession des lieux. Et petit à petit les rochers donnent l’impression de flotter dans cette immensité.

Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de faire du kayak de mer à travers les rochers. Ça doit être une super expérience.

Voici une légende amérindienne Micmacs concernant ces rochers :

Jadis, des baleines furieuses vivant dans la baie avaient fait de malheureux Mi’kmaq leurs esclaves. Vint un temps où certains d’entre eux tentèrent d’échapper à leurs ravisseuses. Ils réussirent à se rendre jusqu’à la plage, mais ils y furent rattrapés par les baleines en colère, qui les transformèrent en pierres. Leurs images perdurent, enchâssées dans le roc.

Je continue cette journée en allant au phare du cap Enragé qui se trouve à 45mn des Hopewell Rocks. Vous pouvez y admirer le phare mais aussi vous promener sur la plage et pour les plus téméraires : descente en rappel de la falaise ou tyrolienne. Moi je me suis contentée du phare et de la plage.

Après ça, j’ai continué jusqu’au Parc National de Fundy où sentiers et randonnées vous attendent. J’ai fait différents sentiers dont le sentier de la plaine au caribou avec espoir d’en voir mais sans succès. Par contre, j’ai été accompagné de nombreux écureuils. J’ai également eu la chance de voir des biches grâce aux pommes tombées des pommiers. J’ai été également voir les chutes Dickson.

Je n’ai passé que la fin d’après-midi dans le parc par manque de temps mais il mérite qu’on s’y attarde plus. J’ai vraiment apprécié m’y promener.

Le lendemain, je suis allée à Moncton pour voir le Mascaret sur la rivière Petitcodiac aussi connue sous le nom de rivière chocolat. Le mascaret a lieu deux fois par jour et est causé par les marées de la baie de Fundy. Une vague remonte à contre-courant, c’est impressionnant à voir. Vous pouvez la voir à côté de l’office de tourisme de Moncton. Il est conseillé d’arriver ¼ d’heure avant l’heure annoncée. En fonction de la saison où vous y aller je vous conseillerai d’y aller encore plus en avance car les places le long de la barrière risqueront d’être prise. Sinon, remonter un peu vers la droite de l’office de tourisme vers le Riverfront Park où vous pourrez l’admirer plus tranquillement. Voici le lien pour avoir les horaires du Mascaret.

C’était mon dernier jour, je suis ensuite retournée vers la Nouvelle-Ecosse où j’ai passé ma dernière nuit dans wagon de train.

Vous pouvez aussi retrouver mon parcours dans les Provinces Maritimes, le budget de ce road trip.

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

La baie de Fundy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *