Canada,  Colombie-Britannique

Revelstoke

Direction la ville de Revelstoke où se trouve le Parc National de Revelstoke et le Parc National des Glaciers. C’est à partir de là que le temps s’est gâté jusqu’à la fin du voyage. Les trois jours prévus pour explorer les parcs se sont réduits car il a beaucoup plu avec beaucoup d’averses. J’ai dû passer une journée complète dans ma chambre d’hôtel. Les autres jours étaient fait d’alternance donc j’ai beaucoup attendu dans la voiture car la pluie était trop forte. Dès qu’une accalmie se profilait j’en profitais pour faire des petits sentiers.

Parc National de Revelstoke

L’un des incontournables du parc de Revelstoke est de prendre la route de la promenade des Près-dans-le-ciel. Cette route avec un nom poétique est longue de 26km et vous offrira des points de vue tout au long de votre parcours. Vous devrez vous arrêter au lac Balsam où vous pourrez prendre une navette qui vous emmènera un peu plus haut ou y aller à pied si vous êtes plus courageux.

Une fois en haut, différents sentiers s’offriront à vous selon votre envie. Pour ma part, j’en ai fait plusieurs avant qu’une grosse pluie vienne tout gâcher qui m’a forcé à rebrousser chemin jusqu’à la voiture. De beaux paysages s’offrent à vous au milieu des thuyas et de la flore subalpine.

Je vous mets un panel de photos de différents points de vue et sentiers.

J’ai fait plusieurs sentiers mais je vous invite à faire celui des Premiers Pas qui fait une boucle et qui vous explique tout du long les traditions sur les Premières Nations Secwepemc, Ktunaxa et Okanagan. Vous y trouverez aussi de belles sculptures. Il est toujours important d’en apprendre plus sur les différentes tribus des Premières Nations du Canada.

Je n’ai fait que des petits sentiers dans les deux parcs dont le sentier du chou-puant (un nom comme ça oblige à aller voir à quoi cela ressemble). C’est un petit parcours au milieu des marécages où l’on peut voir des castors, des rats musqués, des oiseaux… bon je n’ai rien vu de tout ça malheureusement. Quand au chou-puant, c’est une plante nauséabonde qui dégage une odeur de chou comme son l’indique. La saison était terminée et les plantes avaient déjà été dévorée par les animaux.

Je suis passée aussi par le sentier des cèdres, petit parcours qui vous fait avancer au milieu de cèdres vieux de 500 ans. Tout au long du parcours, on en apprend plus sur l’écosystème. C’était impressionnant de marcher au milieu de ces arbres majestueux. Les photos ne rendent pas hommage à ces géants de la nature.

Parc National des Glaciers

Au Parc National des Glaciers, j’ai pu parcourir le sentier des Chutes Ruisseau-Bear, le sentier de la Prucheraie, le sentier du Jardin-de-Rocailles.

Mon coup de cœur est pour ce dernier sentier, on traverse une petite forêt puis on avance au milieu des rochers qui font office d’escaliers. Le terrain est assez abrupt donc chaussures de rando obligatoire d’autant que parfois il faut s’aider d’une corde pour descendre. J’ai trouvé ce lieu magique car il avait beaucoup plu donc il y avait de nombreux champignons différents dans la forêt, il y avait aussi beaucoup de lichen et de mousse. Et tout au long du chemin, il y a des icônes gravées sur la roche. Il manquait juste un druide au détour d’un rocher.

DSC_5145

Le sentier des chutes Ruisseau-Bear tout en descente (à l’aller), vous emmène jusqu’aux chutes qui vous permettront de vous rafraichir s’il fait chaud. Il est difficile de s’y approcher car on est vite trempés mais c’est parfait pour les journées chaudes. Vous longerez aussi un peu la rivière Bear.  

Enfin le sentier de la Prucheraie se fait facilement car il vous suffit d’avancer sur un ponton qui vous fait traverser la forêt fluviale et qui a la particularité d’être accessible aux personnes à mobilité réduite.

Voici quelques photos prises sur la route :

Revelstoke

Qui dit pluie dit se réfugier au sec alors j’en ai profité pour visiter le Revelstoke Railway Museum qui retrace l’histoire ferroviaire de la ville : les difficultés rencontrées pour faire la voie de chemin de fer en traversant les Rocheuses, l’aide de la main d’œuvre étrangère… Si vous aimez les trains vous seraient aux anges car il y a une magnifique locomotive à l’intérieur, des maquettes, des reconstitutions, vidéos… et à l’extérieur des wagon vous attendent et vous pouvez même monter dans certains.

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

revelstoke

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *