Europe,  République tchèque

Prague en 3 jours à Pâques

Prague, ville d'histoire

Prague se trouve à moins de 2h de vol de Paris. Son architecture et son château me tentaient depuis un moment. Nous sommes parties pour 3 jours avec une amie pour la découvrir pendant la semaine de Pâques. La ville aux 100 clochers classée au patrimoine de l’UNESCO nous attend.

Commençons par l’arrivée à l’aéroport de Prague où l’on se muni d’un billet pour les transports en commun pour 3 jours pour la modique somme de 310 Czk. A notre arrivée 1€ valait à peu près 26 Couronnes Tchèque. Avec ce billet, vous pourrez prendre tous les transports : bus, métro et Tram. Les transports en commun sont très bien indiqués dans toute la ville et j’ai beaucoup aimé les stations de métros, très propres et jolies.

 

Prague est la capitale historique du Royaume de Bohème, berceau du peuple tchèque. La ville est un mélange d’architecture : gothique, roman, moderne, baroque… J’ai personnellement beaucoup aimé me promener dans les rues de la ville et être surprise par ces styles très différents. La place de la vieille ville est un bel exemple. Placez-vous au milieu et regardez autour de vous pour observer l’église Notre-Dame de Tyn et son style gothique, les maisons de style baroque ou gothique, les façades colorées, la maison renaissance… C’est un festival d’art architectural.

 

Une fois installées, nous nous rendons justement sur la Place de la Vieille Ville. A notre arrivée, on a été agréablement surprises de voir que la place était décorée pour Pâques et de voir plein de chalets avec au choix de quoi manger ou se faire des petits cadeaux. 


L’horloge astronomique se trouve sur un mur de l’hôtel de ville. Toutes les heures vous pouvez la voir s’animer. Sur l’horloge, vous pouvez y lire l’heure (jusque là rien d’anormal) mais aussi connaître la position de la lune et du soleil, la phase lunaire… Pour ce qui est de l’animation, les 12 apôtres défilent pendant que 4 automates s’animent : la mort, un turc, la vanité et l’avarice. L’animation est très courte, même pas une minute. Lorsque nous avons pris le temps de regarder cette petite animation, je vous avoue que beaucoup de gens autour de nous étaient déçus. Donc ne vous attendez pas à un truc de fou mais c’est à voir. 

20170419_190022

 

Par contre, n’hésitez pas à craquer pour un trdelnik (ou trdlo). « Qu’est-ce que c’est? », me direz-vous. Et bien c’est une brioche en forme de cheminée cuite sur de la braise. C’est l’odeur qui nous a attiré alors que nous déambulions sur la place. Et c’était délicieux : cette brioche est roulée dans du sucre, des noix et aromatisée à la cannelle. Pour le 1er que nous avons mangé (ba oui on ne peux pas se contenter que d’un seul…), c’était version traditionnelle sans rien mais vous pouvez aussi en trouver rempli de nutella, de glace, de fruits ou de chantilly. Tellement bon qu’on avait déjà hâte d’être le jour suivant pour en remanger. En dehors des stands qui se trouvaient sur la place, vous trouverez plein de magasin dans la ville. Et ils sont faciles à trouver avec leurs enseignes avec des Trdelnik géant.

 

Une fois le tour de la place fait, n’hésitez pas à aller dans les ruelles adjacentes. Vous y découvrirez tout autant de beaux bâtiments. Moi ce qui m’a frappé ce sont les portes. Elles sont magnifiques, en bois et ce dans toute la ville (#passionportes, lèves la main si toi aussi tu repars toujours avec plein de photos de portes). Dans les ruelles, il y a aussi des cours dans lesquelles je vous invite à vous aventurer.

Jour 2 : Le château de Prague


Monument incontournable à visiter : le château qui surplombe la ville. Le site est dominé par l’immense cathédrale gothique Saint-Guy. Le château a été le siège des ducs de Bohême, des rois, des empereurs et des présidents de la République. Il grandira au fur et à mesure du temps et passera différentes époques architecturales que vous verrez au fur et à mesure de votre visite : roman, gothique, renaissance…

Nous voilà parties de bon matin pour aller le visiter. Arrivées au métro Malostranská sur la ligne A , vous devez encore monter de nombreuses marches pour y arriver. Un peu avant la fin, il y a un petit café sur la gauche qui vous donne un panorama sur la ville de Prague. Panorama que vous retrouverez plus haut mais aussi des hauteurs du château.

Une fois la sécurité passée, vous pouvez accéder au château et à son jardin. En fonction de votre budget vous pouvez si vous ne souhaitez pas dépenser d’argent accéder au jardin, aux rues et aux différentes cours du château gratuitement. En revanche, il vous faudra payer pour accéder à la cathédrale, aux différents bâtiments et aux expositions. Nous avons pris un billet circuit A à 350 Czk valable 2 jours qui donne accès à la plupart des monuments. D’autres sont accessibles mais il faudra payer l’entrée individuellement. Chaque bâtiment est numéroté, et sur le billet à gauche vous voyez les numéros qui vous sont autorisés. Attention, il vous faudra aussi vous acquitter d’un droit à prendre des photos! Oui oui ! Personnellement ça m’a choqué qu’on doive payer pour ça. Dans un des bâtiments d’ailleurs on m’a sauté dessus alors que je prenais une photo. J’ai sorti mon ticket et on m’a dit de le laisser visible…ce qui est difficile avec un simple bout de papier. Pour avoir les infos sur les tarifs c’est ici.

222E


Une fois notre sésame en poche, nous avons un peu déambulé dans les rues du château mais avant de visiter les différents monuments nous sommes allées à 12h voir la relève de la garde. Nous l’avons vu de l’intérieur du bâtiment du coup on avait des arcades qui nous gênaient un peu. On a été mal conseillé par un des conseillers touristiques que l’on trouve dans les différents offices. Il aurait fallu sortir du château pour le voir d’en face mais on a quand même pu en profiter. La relève de 12h est à priori la plus longue si vous souhaitez y assister.


La Cathédrale Saint-Guy construite en 5 siècles est tout autant impressionnante de l’extérieur par sa taille et son architecture que de l’intérieur. Vous pouvez la visiter tranquillement en faisant le tour. Vous serez un peu plus serrés lorsque vous arriverez au tombeau baroque ostentatoire en argent massif dans lequel se trouve un saint patron de Bohême. C’est impressionnant et magnifique tout comme les vitraux.

 

Les différentes cours et les ruelles sont accessibles gratuitement et sont agréables. Nous n’avons pas eu de chance pour ce qui est des températures. Un ressenti de -13° mi-avril nous a quand même un peu gâché les balades car on ne pensait qu’à rentrer dans chaque monument pour se réchauffer un peu.

 

Il y a beaucoup trop à dire sur le château et son histoire, on y a passé plus de 5h sans voir le temps passer et je suis sûre qu’on aurait pu y passer la journée complète ou plus. Je vous laisse avec quelques photos d’autres lieux à visiter : la ruelle d’or, la palais Rosenberg, les jardins du Palais…

 

Quelques panoramas du château avec la vue sur la ville et ses toits oranges.

Le Pont Charles

 

Après avoir fait le tour du château, nous descendons à pied vers le Pont Charles. Cela nous permet de promener dans les rues et de continuer à apprécier les couleurs des différentes façades. 

Le pont est un des symboles de la ville que tous les touristes se doivent de traverser. Il passe au-dessus de la Vltava et est orné de sculptures qui vous font une haie d’honneur tout du long. Vous y trouverez aussi des musiciens, caricaturistes, artistes comme à Montmartre. Chaque côté du pont est protégé par une tour. Concernant les statues, vous verrez celle de Saint Népomucène avec la dorure apparente et avec beaucoup de gens autour. Il parait que ça porte bonheur de la toucher. A chacun ses superstitions. Mais vous verrez d’autres personnes touchées d’autres statues.  Pour le passage du pont, nous y sommes allées en fin de journée et la luminosité était parfaite et romantique pour les amoureux qui souhaitent aller à Prague.

 

Jour 3 : La colline de Petřín

 

Une nouvelle journée commence avec son lot de surprises. Aujourd’hui nous allons voir la Tour Eiffel…bon ok pas celle de Paris mais celle de Prague! Si si!

On se met en route en Tram direction l’arrêt Uzejd qui se trouve au pied de la colline. Avant d’arriver au funiculaire, vous monterez quelques marches pour vous retrouver devant des sculptures qui sont un mémorial aux victimes du communisme. Puis direction le funiculaire. Les plus courageux peuvent monter à pied mais il est inclus avec le pass que nous avions acheté à notre arrivée à Prague donc pourquoi se priver.

Arrivé en haut, vous avez l’observatoire qui malheureusement pour nous était fermé. Vous pouvez continuer et flâner dans la roseraie. A prévoir à la bonne période si vous voulez voir des rosiers en fleurs.

Puis, direction la tour de Petřín qui a été construite sur le modèle de la Tour Eiffel. Elle est plus petite car mesure 60 mètres mais en haut de la colline elle est à la même hauteur que celle de Paris. Si vous souhaitez monter, il vous faudra gravir 300 marches.

367B

 

Quelques mètres plus loin vous trouverez l’église St Laurent ainsi que le labyrinthe des miroirs. Nous avons fait ce dernier. La visite se fait très vite. Vous passez par un mini labyrinthe de miroirs puis dans une pièce vous trouverez une dizaine de miroirs déformant qui font la joie des petits et des grands. C’est là que vous passerez le plus de temps pour vous prendre en photo car la foule est grande pour une si petite pièce du coup il est difficile d’avancer.

Puis, nous avons continué notre chemin en descente vers le couvent Stranov.

 

Une fois le couvent visité, vous trouverez une allée qui vous mène à un restaurant avec un panorama sur la ville. 

Nous nous posons un peu sur un banc pour profiter des quelques rayons de soleil et faire une pause bien méritée.

 

En quittant le parc, nous arrivons par la même rue que nous avions pris la veille pour quitter le château. On en profite pour s’arrêter dans un restaurant devant lequel nous nous étions arrêtés la veille.

Le restaurant Mlynare : pour y accéder vous devez entrer dans un petit passage où vous attend un personnage avec qui vous pourrez faire une photo en passant.
Le restaurant est sympathique et divisé en 2 parties : une à l’intérieure et l’autre sous une verrière. Nous avons pris la 2ème option. Du coup c’était lumineux et agréable. Nous ne pouvions pas partir sans goûter le fameux goulasch qui est une des spécialités de Prague. J’avais peur que ce soit un peu lourd mais au final pas du tout. Il est servi dans un pain chaud (que vous n’êtes pas obligé de manger). Et j’ai pris en accompagnement des pommes de terre.
Le service est rapide, les serveurs en tenue traditionnelle. Le rapport qualité/prix est parfait.

Le quartier juif Josefov

 

C’est aussi un lieu à visiter lorsque l’on vient à Prague : le musée juif avec la plus belle synagogue d’Europe : la synagogue espagnole.

A l’arrivée, il n’y avait pas trop de queue mais en fait le vendeur était très long donc je vous conseille d’acheter vos billets à l’avance sur internet par exemple. Attention : si vous allez à Prague un we car le samedi, jour de shabbat, le musée est fermé. Nous avons opté pour le ticket où nous avons eu accès à tout pour 500 Czk et le bonus c’est qu’il est valable 7 jours.

La visite commence par la synagogue Pinkas qui est un mémorial de l’Holocauste qui est recouverte des noms des victimes des persécutions nazies. C’est impressionnant de voir ces 77 297 noms écrits sur les murs de la synagogue. Un rappel de l’atrocité de l’Histoire.

 

Une fois la première synagogue passée, vous entrez dans le cimetière juif. C’est un enchevêtrement de tombes dans un parc qui se trouve en plein centre de la ville. Il y a 12 couches de tombes superposées, avec plus de 100 000 personnes enterrées et environ 12 000 pierres tombales.

 

Une fois que vous avez fait le tour du cimetière, vous sortez pour vous retrouvez en ville dans le quartier juif. Un plan vous est donné lors de l’achat de votre billet pour vous rendre dans les différents lieux accessibles : le musée juif, les synagogues Klaus, Maisel, La Vieille-Nouvelle, l’ancienne salle de cérémonie de Prague (expo sur les traditions et coutumes juives), la galerie Robert Guttmann. Tout au long de ces visites, vous y verrez des manuscrits en hébreux, les traditions juives, des tenues, objets de culte…

 

Enfin la synagogue espagnole réputée comme étant l’une des plus belle d’Europe. Elle est décorée d’arabesque en stuc doré et de motifs orientaux. Magnifique. A l’étage vous pourrez y voir une exposition d’argenterie et une exposition sur l’histoire des juifs en Bohême.

Bilan

 

Ces 3 jours nous ont permis de visiter les monuments que nous souhaitions voir et de profiter de la belle ville de Prague.

Ce qui m’a marqué c’est la propreté de la ville, des transports, des monuments. Un respect de la propreté impressionnant. En revanche, l’accueil des Praguois n’était pas au top que ce soit à l’hôtel, dans les monuments ou dans les magasins : pas très souriants ni sympathiques. C’est vraiment dommage surtout que je suis sûre qu’ils ne sont pas représentatifs de la population.

Pour ce qui est des visites, prévoyez le budget en conséquence car tout est payant. Et prévoyez un budget pour aller voir un concert classique dans une église. A chaque coin de rue, on vous propose des coupons de réductions et des flyers. Les églises ferment tôt ou sont fermées tôt à cause des concerts donc prenez-le en compte pour vos visites. Et croyez moi à une minute de la fermeture, ils ont déjà leurs manteaux sur le dos pour fermer. Pas une minute de plus.

Côté shopping, on a testé le magasin Manufaktura qui fabrique les produits en République Tchèque. Vous y trouverez des produits de beauté mais aussi des accessoires, des jouets fait en bois.. Et c’est pas cher.

Pour ce qui est des souvenirs, vous trouverez des produits absolument pas Tchèque : chapka, poupée russes… concentrez-vous plutôt sur le cristal de bohème, marionnettes, la petite taupe Taupek (oui oui ils ont une petite taupe que les enfants adorent et vous en verrez partout!), des produits Botanicus ou Manufaktura (cosmétique naturel tchèque).

Je vous encourage à prendre le temps d’aller visiter cette ville qui n’est pas loin en avion, qui vous dépaysera et qui offrira de belles découvertes aux amoureux de l’architecture. Prague vaut le détour et elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’une des plus belles villes du monde alors ne vous privez pas!

 

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

3 jours à Prague à Paques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *