Canada,  Colombie-Britannique

Hope

La ville de Hope n’avait d’intérêt pour moi que d’être mon dernier arrêt avant de prendre mon avion retour. Pas très loin de Vancouver, et mon dernier jour ne sert principalement qu’à nettoyer la voiture (le coffre devient une garde-robe et un cellier au fur et à mesure de mes road trip) et à refaire mon sac à dos qui en général pèse plus lourd au retour.

Mais à ma grande surprise, il y a plusieurs choses à voir à Hope. Tout d’abord, il y a dans tout le centre-ville (qui n’est pas très grand) avec ses sculptures en bois. Tous les ans, la ville organise un concours et les œuvres s’ajoutent au fur et à mesure des années. Je suis admirative de ces artistes qui peuvent faire des sculptures sur bois avec des tronçonneuses. Ils travaillent avec un outil tellement puissant et pourtant leur travail est tout en douceur et minutieux.

Non loin de la ville, il y a des anciens tunnels de chemins de fer qui ont été aménagés pour que l’on puisse se balader. Temps de pluie pour moi lors de ma promenade mais les lieux étaient déjà spectaculaires par mauvais temps donc au soleil ces gorges doivent être superbes.

Pour ceux que ça intéresse, la ville de Hope a servi de décor pour le film Rambo. Bon, soyons honnêtes, cette information ne sert pas à grand chose mais qui sait, un jour peut-être que cette information vous permettra de gagner un million à “Qui veut gagner des millions?”.

C’est donc là que je passe la dernière nuit de mon voyage de 3 semaines en Colombie-Britannique. C’était un voyage splendide, les paysages étaient à couper le souffle. Le road trip et ses routes spectaculaires m’en ont mis plein les yeux. J’ai du mal à croire que le voyage se termine.

Pour mon dernier jour, avant de reprendre l’avion en début d’après-midi, je vais profiter une dernière fois d’un ponton avec vue sur un lac et je vais voir les Bridal Veil Falls. Cette cascade de 60 mètres de haut est l’une des plus belles que j’ai pu voir pendant mon voyage. 

Une dernière bouffée d’air avant de repartir vers la région parisienne. Et comme dans toutes les provinces du Canada que j’ai fait : JE REVIENDRAIS !

Si vous lisez cette article, vous pouvez retrouver mon parcours et les différentes étapes en cliquant sur les liens ci-dessous.

Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Hope

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *